Mongolie

Un proverbe mongol annonce : "Qui boit l'eau d'une terre étrangère doit en suivre les coutumes". Et elles semblent bien étranges à nos yeux d'européens, ces coutumes mongoles !

En trois semaines passées en Mongolie, je reste émerveillée par les étendues arides et magnifiques qui s'étendent à perte de vue, dès que l'on quitte la capitale, Ulan- Bator, elle-même extrêmement polluée. La moitié de la population mongole s'y entasse, délaissant désormais les provinces et leur rude vie nomade. Deux semaines passées à l'extérieur de la ville me permettent de découvrir des provinces très différentes : du côté de Hatgal, s'étend le lac Hovsgol, immensité d'eau claire entourée de forêts de sapins. Vers Kharkhorin, en revanche, l'aridité est telle que pour trouver de l'eau, il faut chevaucher des heures jusqu'à un minuscule ruisseau.

La boisson préférée des mongols, on l'a vite compris, ce n'est pas l'eau, mais l'airag, lait de jument fermenté que j'ai bien du mal à avaler, mais dont ils boivent des litres chaque jour, en le battant régulièrement dans la grande jatte qui le contient. La vie est souvent menée en autarcie, et en grande partie basée sur les animaux élevés ou un petit potager.

Ulan Bator

Photo voyage mongolie10

Photo voyage mongolie

Photo voyage mongolie2

Photo voyage mongolie3

Photo voyage mongolie4

Photo voyage mongolie6

Photo voyage mongolie7

Photo voyage mongolie28

Photo voyage mongolie11

Photo voyage mongolie12

Hatgal

Photo voyage mongolie16

Photo voyage mongolie15

Photo voyage mongolie19

Photo voyage mongolie27 1

Photo voyage mongolie21

Photo voyage mongolie24 1

Photo voyage mongolie22 1

Photo voyage mongolie23 1

Photo voyage mongolie17 1

Photo voyage mongolie25 1

Photo voyage mongolie26 1

kharkhorin

Photo voyage mongolie42

Photo voyage mongolie34

Photo voyage mongolie39

Photo voyage mongolie36

Photo voyage mongolie31

Photo voyage mongolie33

Photo voyage mongolie29

Photo voyage mongolie32

Photo voyage mongolie43

Photo voyage mongolie35

Bouton back 01

Ajouter un commentaire